Notre histoire

Lorsque Roman Kocholl et Birger Veit se sont assis autour d’un verre de vin italien dans la froide Hambourg en janvier 2019, le plan a été rapidement échafaudé : produisons notre propre vin – mais uniquement français bien sûr!

Ce qui peut sembler une «idée folle» pour la plupart des gens est en fait un très sérieux coeur de projet pour les 2 entrepreneurs passionnés. Tous deux avaient déjà développé et géré pendant 20 ans l’une des agences numériques les plus célèbres d’Allemagne.

Une industrie en constante évolution qui avance très vite. Seuls ceux qui sont flexibles et ouverts à la nouveauté, qui peuvent agir de manière audacieuse et déterminée, sont capables de grandir et réussir durablement. Rétrospectivement, les ingrédients de notre recette du succès étaient très simples: patience, qualité, excellents employés, détermination.

Avec un amour et une passion partagés pour le vin et cette recette, nous sommes partis en voyage vers le sud de la France et avons rencontré beaucoup de gens formidables.

À l’automne 2019, tout est allé très vite : nous avons trouvé «Mas Conscience», alors dirigé par Eric et Nathalie Ajorque. Un joyau merveilleux de 15 hectares de vin au milieu des Terrasses du Larzac. Le même jour nous avons rencontrés
Audrey Bonnet-Koenig, à l’époque toujours directrice de « La Peira en Damaisela », cave de renommée internationale. Nous ne savions pas ce jour-là que nous travaillerions ensemble au «Mas Conscience» 9 mois plus tard.

Avec l’aide de l’œnologue Claude Gros, Audrey Bonnet-Koenig crée de nouveaux vins depuis août 2020 – et affine nos cuvées existantes. La transition demande du temps, de la patience et des investissements ciblés. Nous avançons un pas après l’autre et soutenons l’équipe d’Audrey de tout cœur et en toute confiance.